Lettre ouverte à Patricia Lahner

Cette lettre est en ligne suite à une manipulation dont j’ai été victime de la la part de plusieurs webmasters dont un mystérieux Contrôleur et un très mystérieux Modérateur sur un forum tout à fait difammatoire et immoral.

Ce forum se trouve toujours sur “La triche sur les Tops” http://tricheauxtops.ifrance.com dont le débat se trouve ici : http://tricheauxtops.ifrance.com/attente/39.htm.

Une copie des dialogues de ce forum se trouve ici : http://lecontroleur.site.voila.fr

On a habilement essayé de me faire croire que Patricia Lahner, webmastrice du site Design Paradise, était l’instigatrice d’une machination infernale contre KissDesign et tous les sites appartenant à la famille Kiss!

De son côté, Patricia dont j’avais radié tous les sites suite à des votes très anormalement élevés sur mes tops, pensait que c’était moi qui était à l’origine de tout ça.

Heureusement, nous avons vite compris que nous étions l’une et l’autre manipulées et je présente publiquement mes excuses à Patricia pour tout ce que j’ai pu lui dire de blessant à cette occasion!   Le mal sera réparé car elle deviendra la partenaire privilégiée de KissDesign et de tous les sites montés par ses filles!

Conclusion :

Suite aux gros problèmes de santé que je subi actuellement dus au stress causé par cette histoire, plusieurs plaintes ont été déposées auprès des autorités belges pour harcèlement moral grave.  Ces plaintes sont accompagnées de 3 certificats médicaux décrivant mon état de santé tout a fait détèrioré suite à ce harcèlement.  Un dossier a été constitué avec tous les mails, posts dans les forums et dans ma shoutbox ainsi qu’une synthèse des conclusions concernant l’analyse de toutes les IPs utilisés dans les mails et les messages.

Réparation demandée:

http://www.kissdesign.net/reparation.htm

Le mot de la fin:

Je laisse ce mot de la fin à Rémi:

   “Actuellement je lis un livre de Conan Doyle, Sherlock Holmes en version originale. Et j’ai l’impression d’être en plein milieu d’une telle affaire. 😉

Et puis en cours de français on a fini l’année par l’absurde de Beckett et de Ionesco, et voilà qu’apparaissent sous nos yeux leurs dignes descendants, si c’est pas génial le web !!!”